Polémique pour les élections municipales : LREM pourrait être le parti le plus avantageux

D’après les oppositions, les nouvelles réglementations annoncées par le ministère de l’Intérieur pourraient affecter les scores de la majorité durant le scrutin qui sera en mars prochain.

Les avis des politiciens par rapport à la circulaire du ministère de l’Intérieur

Plusieurs politiciens ont réagi à ces nouvelles réformes, en effet Marine Le Pen assure que c’est une minable manipulation alors que Nocolas Dupont-Aignan, assure que c’est une volonté du gouvernement pour gonfler les résultats. Selon David Cornand, l’ex-leader d’Europe Ecologie les verts, ce type réforme pourrait casser le thermomètre. D’après le candidat favori de Villefranche-sur-Mer, Jean-Pierre Mangiapan la circulaire du ministère de l’Intérieur, annonçant de modifier les règles d’attribution politiques pour les élections municipales, a fait l’unanimité contre elle, surtout au niveau de l’opposition.
En effet, plusieurs politiciens critiquent le plafond fixé, en dessous duquel aucune parti politique ne pourra donner d’office à candidater dans les élections municipales. En outre, le gouvernement compte remonter à 9 000 habitants contre 1 000 en 2014.
Cette décision concernera toutes les communes du pays quelle que soit sa taille.

L’annonce du ministère de l’Intérieur

L’ex-adjoint de Gérard Grosgogeat, Jean-Pierre Mangiapan assure que selon la circulaire du ministère de l’Intérieur les petites villes représentant 96 % des communes française ainsi que les 52 % du corps électoral ne seront pas intégrées dans la communication des résultats globaux du scrutin. Ceci pourrait par conséquent avoir d’importants effets au niveau des résultats des élections municipales.

Des points en plus pour le parti « LREM »

Vu que le parti politique LREM n’a été lancé qu’en 2016, et ne pouvant pas se pencher sur son score au cours des municipales de 2014, on peut regarder de plus prêts les élections européennes qui ont eu lieu le 26 mai 2019.
Certes, les résultats ne sont pas du même type et n’ont pas le même enjeu que les élections municipales, toutefois, il donne tout de même une idée sur l’importance électoral des différents partis politiques.